Niouzlettre bronzée

Publié le par Dolce

Bon, surtout moi, et pas vraiment la niouzlettre, qui est bronzee mais comme je vais parler de vacances et de soleil, cela permet a ceux qui ont pris une jolie teinte endive en restant derriere leur ecran cet ete d’aller raler ailleurs pendant ce temps la. Ames sensibles s’abstenir, donc.
La reprise se fait brutalement. Le chef de notre bureau a pose sa demission et va voir ailleurs si l’herbe est plus verte, du coup cela va nous faire un sacre chambardement, pour notre petit bureau, et on tend le dos en croisant les doigts pour avoir un nouveau big boss qui ne verse pas dans la dictature.
Au bout de quelques heures au bureau (apres la lecture des 276 emails qu'on reussi a m’envoyer mes collegues et clients pendant ma semaine sous le soleil), je finis par me demander si je suis vraiment partie, attendez je vais verifier, un petit miroir ? Ah tiens, je suis encore bronzee, ca doit donc etre vrai. Life as usual quand il s’agit d’expliquer a mes clients favoris (ahem) que tout-va-tres-bien-Madame-la-Marquise-euh
Cote vacances la semaine passee ? Le farniente. Apres deux jours passes chez mes grands-parents mes pantalons faisaient la tete. « riz de veau, magret de canard a la creme, fromage et framboisier, c’est leger » me dit on la bas. J’en reste encore un tout petit peu interloquee... Le reste des vacances ?
Corse-aout-07-008.jpgEcouter le bruit des vagues qui se cassent sur le sable, nager un peu, lire encore un chapitre, se tremper pour ne pas gresiller, un dernier chapitre, nonon, ne partons pas tout de suite, je voudrais me baigner encore une fois, un dejeuner, une sieste...
Des tomates, des noisettes, des fraises du jardin, gourmandises grapillees et degustee en terasse avec la plaine de Bastia pour panorama (le truc a l'horizon sur la photo, c'est l'Ile d'Elbe)
Corse-aout-07-021.jpgOn aimerait que le temps suspende son vol pour de bon.

J’ai repris le chemin des Zu-Hes-Ha le jour de mon anniversaire – bien que fete en famille la veille, cela fait toujours un peu bizarre. Thomas m’attendait a l’aeroport de Newark avec un joli bouquet de roses et un taxi pour rentrer, puis on est alle diner en amoureux au Chart House. A 19h30 je piquais du nez dans mon assiette mais, decale lui aussi et a peine rentre, il n’en menait pas bien plus large que moi.
Ce week-end est prevu le montage de la commode Malmachin de chez Ikea, ou je vais regarder Thomas et le soutenir moralement pendant que je cuisine un gateau au chocolat pour re-feter encore mes 20 printemps*.
Pour le reste des hostilites, je pense que cela dependra de Seigneur Meteo
 

* J’ai dit qu’apres 20 ans, j’arretais de compter !

Publié dans La Dolce Vita

Commenter cet article

Eric 25/09/2007 14:24

Je viens de decouvrir ton blog (autant dire que j'ai un bon semestre de lecture devant moi to catch up avec tes precedents posts), ayant vecu aux USA, je retrouve l'atmosphere de NY dans ton blog. En esperant que ton nouveau boss soit cool, continue ton blog, les sujets que tu choisis et ton style sont tres sympas. En lisant ton blog, j'ai l'impression d'etre teletransporté la-bas.

Dolce 10/09/2007 15:44

Merci a tous pour vos bons voeux !Le pantalon n'a pas trop aime le gateau, Geneline, mais j'ai ete relativement raisonnable a part ca (sauf vis a vis des macarons a la fraise tagada home made par une copine !). A l'Ouest : charmeuse... Laurence : bonne question !

laurence 10/09/2007 13:06

Alors BON BIRTHDAY OU HAPPY ANNIVERSAIRE A TOI (comme tu le sens). Mais dis moi quand est-ce que tu organise pour tes lecteurs de blog assidus et préférés (comme moi à tout hasard) une GRANDE fête en France ou à NY (il faut toujours un bon pretexte) pour que ceux qui ne te connaissent pas en chair et en os te rencontrent enfin ? Hum ???

a l'ouest 09/09/2007 21:04

20 ans déjà? Tu ne les fais pas DU TOUT.;)))Happiii beurre-s'dai touyou !!

geneline 09/09/2007 10:38

Le pantalon, il a dit quoi du gâteau au chocolat?! Mais on a son anniversaire qu'une fois par an, alros, bon anniversaire!