Il réussit un braquage à Miami et se fait enlever

Publié le par Dolce

MIAMI (AFP) - Un malfaiteur qui avait réussi avec deux complices un braquage à Miami (Floride) ayant rapporté 7,4 millions de dollars, s'est fait enlevé par trois autres bandits exigeant un demi-million de dollars contre sa libération.
Les détails de cette affaire rocambolesque ont été exposés mercredi devant un tribunal de Miami qui a inculpé les six hommes, trois pour vol à main armée et trois pour enlèvement. Ils risquent tous la prison à vie.
"L'audace de ce braquage est digne des scénarios d'Hollywood. Mais il a eu une fin classique, les bons ayant réussi à mettre la main sur les auteurs de l'un des plus grands vols de l'histoire de notre Etat", a déclaré Alexander Acosto, le procureur du district sud de Floride, lors de la comparution préliminaire des deux bandes.
L'attaque s'était déroulée dans un hangar de l'aéroport de Miami en novembre. Trois malfaiteurs armés et masqués s'étaient emparés en quelques secondes de cinq sacs de billets qui allaient être chargés dans un camion de transports de fonds blindé, après avoir contraint les personnes présentes à se coucher par terre.
L'argent volé faisait partie d'un transfert de 80 millions de dollars venus d'Allemagne et destinés à la Réserve fédérale de Miami.
Le mois dernier, agissant sur dénonciation, des agents du FBI (police fédérale) avaient arrêté les auteurs, Onelio Diaz, 28 ans, et Karls Monzon, 34 ans, ainsi que la femme de ce dernier, Cinnamon, qui était au courant du braquage.
A la suite de ces arrestations, le FBI a réussi à retrouver le troisième membre de la bande, Jeffrey Boatswright, qui avait été enlevé par trois ravisseurs ayant entendu parler de l'attaque et qui lui réclamaient 500.000 dollars en échange de sa libération.
Cinnamon Monzon risque, elle, 10 ans de prison.

___
C'est pas de bol quand meme !

Publié dans Only in the USA

Commenter cet article