Le surpoids, une question d'objectivité et de point de vue

Publié le par Dolce

WASHINGTON (Reuters) - Si 90% des Américains reconnaissent que la plupart de leurs compatriotes sont en surpoids, seulement 40% d'entre eux s'avouent trop gros, selon une étude téléphonique menée par le Pew Research Center.
D'après cette enquête auprès de plus de 2.000 adultes, la plupart d'entre eux surestiment leur taille et sous-estiment leur poids, et, par conséquent, ont une vision légèrement déformée de la réalité.
Les femmes disent peser en moyenne 75 kg pour 1,65 m, un rapport qui leur permet de ne pas se considérer en surpoids. Mais selon les statistiques officielles, l'Américaine moyenne affiche un bon 77,5 kg pour 1m63, ce qui la fait clairement passer dans la catégorie supérieure.
"Les hommes, eux, s'octroient cinq centimètres de plus", précise l'étude. "Les hommes interrogés revendiquent en moyenne une taille d'1,80 m, contre 1,75 m, selon les chiffres officiels.
"La plupart des Américains, dont ceux qui se disent trop gros, reconnaissent que leur attitude - bien plus que des prédispositions génétiques ou les campagnes publicitaires des sociétés agroalimentaires - est la première responsable de leurs rondeurs", peut-on lire dans l'étude publiée sur http://pewresearch.org/assets/social/pdf/Obesity.pdf.
Les statistiques gouvernementales montrent que la moitié des 60% d'Américains qui sont en surpoids souffrent d'obésité.

Publié dans Only in the USA

Commenter cet article

Thierry 02/05/2006 01:43

Le commentaire ci-dessus me laise perplexe...Villepin+Sarko = surcharge pondérale ? CPE = régime amaigrissant ?Je me demande s'il est nécessaire que je fasse, pourquoi pas, un topo sur la reprise des Bâtiments et Travaux Publics, la crise de l'immobilier ou sur le cours de l'euro...Quelque chose m'échappe...

Dolce 02/05/2006 15:55

Gne ?