Les paris, ce n'est pas le pied

Publié le par Dolce

LORAIN, Ohio (AP) -- Le principal du collège Saint Antoine de Padoue à Lorain, dans le nord-est de l'Ohio, a été contraint de démissionner pour avoir baisé les pieds de trois de ses élèves.
Non que cet homme de 49 ans soit fétichiste, mais plutôt pris au piège d'un pari à l'enjeu déplacé étant donné ses fonctions de direction, selon le pasteur de la paroisse, le révérend Joe West.
Robert Holloway, qui a été suspendu avant de rendre son tablier, a déclaré à la police qu'il avait baisé les pieds des trois adolescents de 14 ans à la suite de la victoire des élèves dans un match de volley-ball les opposant aux enseignants. Le principal s'était engagé à embrasser 50 fois les pieds des garçons si l'encadrement perdait la rencontre. Il aurait aussi versé 15 dollars (12,50 euros) à chacun des trois élèves, comme promis.

Publié dans Only in the USA

Commenter cet article

Dolce 22/06/2006 20:51

Oh certainement des parents un peu etriques d'esprit, va...

Le Piou 22/06/2006 18:49

La vraie question est qui a porte plainte????

Véro 20/06/2006 11:31

surprenant comme théme de pari mais pas bien méchant, la sanction est quand même assez dur pour ce pauvre homme. Je lui souhaite de retrouver du travail très vite.
big bizzzzzzzzzzzzzz