Depuis le Sud

Publié le par Dolce

On continue sur les tricheries, cette semaine, la niouzlettre aura ete ecrite en avance le mercredi soir (hou, la vilaiiiiine).

Mais j'ai une excuse valable : au moment ou vous me lirez, je serai quelque part en Georgie, mettons precisement a Savannah, puis on passera par Charleston avant de repartir.

On aura donc certainement a nouveau mange de la dinde jeudi soir dans Savannah, vu que c'est un jour difficile pour manger autre chose. Je me souviens il y a deux ans a Key West d'avoir vu le menu d'un restaurant de fruits de mer fierement annoncer de la dinde ce soir la. Bon.
Pour information, oui, avoir fait un dejeuner avec des amis et une dinde sur la table, c'est feter Thanksgiving pour moi. Un peu comme a Noel ouvrir des cadeaux... Je fais juste reference a un commentaire que j'ai trouve assez desobligeant. Nous avons honore la dinde dans nos assiettes, la citrouille en decoration, et l'aurions fait le jour J de Thanksgiving si tout le monde, comme nous, n'avait decide de profiter des quelques jours de conges pour aller se balader un peu plus loin. Voila.
(Je sais, je suis devenue une vraie americaine : je n'ai aucun humour).
D'ailleurs on a re-fete Thanksgiving avec un poulet roti (so much for tradition) mardi soir, parce que je sais pas vous mais moi, quand on est quatre a diner, je trouve que la dinde c'est un peu surfait. Et toc.
Cette petite precision etant faite, je peux maintenant le coeur allegé vous conter par le menu les peripeties de la semaine passee, ou nous avions nos derniers touristes de l'annee.
Mon cousin et sa femme n'ont pas eu de chance, il a fait tres froid. Mais en fait si : le ciel etait d'un bleu limpide et il n'y a pas eu une goutte de pluie. Heureusement qu'ils etaient prevenus pour les gants, bonnets, et echarpes, sinon je pense que j'aurais renvoye en France deux petits glacons...
Vendredi soir nous les avons retrouves apres notre dure journee de labeur a diner dans le coin de Rockfeller Center. Pas encore grand monde sur la patinoire, et le sapin etait encore "under construction" mais les arbres etaient deja illumines sur la place.

Samedi, on les retrouves l'apres-midi pour se promener tres rapidement dans le Meatpacking District puis dans le West Village. C'est a dire : courir contre le vent vers un cafe pour se rechauffer, faire une escale dans un magasin de chaussures pour se moucher (enlever l'echarpe, les gants, atteindre le mouchoir, s'executer, remettre l'echarpe et les gants, c'est mieux quand on est au chaud), puis dans une librairie pour se rechauffer encore, decider qu'il est l'heure de l'apero pour se poser dans un pub, au chaud, et enfin atterir au resto dans Tribeca et soupirer d'aise parce qu'il fait chaud...

Dimanche, ils ont brave a nouveau le climat polaire pour aller au MoMa puis on s'est retrouve pour un dernier brunch au Chart House. J'avoue que la vue sur Manhattan y est toujours aussi chouette, je ne m'en lasse pas...
Et du coup, hop, une petite seance photo pour se rechauffer refroidir les doigts !A part ca, j'ai une petite demande a faire passer, alors comme c'est mon blog perso et que je fais ce que je veux, voila :


Cher Pere Noel,
J'ai ete tres sage, sage, presque toujours sage, j'ai ete relativement sage et j'ai bien trop travaillé, alors si pour la Noyelle tu voulais m'envoyer un esclave par la cheminee, la boite aux lettres, enfin fais comme tu veux, mais j'ai vraiment besoi d'un esclave. Si tu trouves que ca n'est pas tres ethique tout ca, tu as probablement raison et je me contenterais de la machine a dedoubler les cerveaux et bras et a multiplier la patience.
Merci Pere Noel...


En attendant le 25 decembre avec impatience (d'ailleurs Pere Noel, si tu veux livrer avant pour avoir la nuit de Noel plus cool, surtout n'hesites pas), je me repose donc pour quelques jours dans le Sud des Etats-Unis ou il fait moins froid qu'a New York (c'est pas tres difficile), en attendant de revenir au bureau avec impatience pour la derniere ligne droite avant le marathon de Noel...

 

Publié dans La Dolce Vita

Commenter cet article

Valé 02/12/2008 19:03

Tes photos sont magnifiques, et me font vraiment envie d'y être !!! en même temps, le choc thermique me fait un peu peur !! Un petit séjour en juin serait préférable. A bientôt.

Agrippine "Du vent dans les voiles" 01/12/2008 17:01

J'ai beaucoup aimé ta lettre ! Le Père Noël va se laisser attendrir, c'est sûr (maintenant, a-t-il un esclave dans sa hotte ?????).

Kty 30/11/2008 18:12

sympa ta lettre au papa N...
J'espère qu'il te comblera. Tiens, je vais faire la mienne moi aussi.
biz

Pauline 28/11/2008 15:04

ah bande de veinards! nous etions alles dans ce coin a Noel 2005. nous nous etions rendus en Floride, en voiture, depuis la Pennsylvanie, totalement magique de voir les temperatures monter, les paysages changer, et l'architecture du sud remplacer les maisons blocs de la Cote Est.... Charleston est top! so, enjoyyyyyyyyyyyyyyyy! Tiens, hier a Thanksgiving, chez des amis americains, dont les filles habitent in the City, nous avons teste les macarons de Macaron Cafe: effectivement, bien mieux que ceux de Bouchon (et toc!)....

laurence 28/11/2008 12:30

Non mais eh oh, c'est fini de se plaindre, oui ? moi aussi j'aurai bien envie de courir contre le vent à N Y pour me réfugier dans un starbucks et aller de meatpacking à west village, non mais dites donc là.....  signé Laurence glaçon en formation