Après Thanksgiving

Publié le par Dolce

Contrairement a 99% des habitants aux Etats-Unis, je n'ai pas souffert, lundi matin, d'un "post Thanksgiving food coma", apres avoir mange de la dinde, de la dinde et encore de la dinde avant de me lancer dans un ocean de gravy, sides et pies associees.
Nope. Avec Thomas, on avait prevu un petit week-end un chouia au Sud, a Savannah et Charleston. On est parti jeudi matin en avion pour Savannah et on est arrive sur le coup de midi dans une ville litteralement desertee par tous les feteurs de Thanksgiving... Du coup on a termine dans un pub... anglais... pour notre dejeuner, avant de partir nous promener dans la ville.
Il faisait pres de 20 degres et c'etait vraiment agreable, apres le froid de New York, de se retrouver a s promener en pull avec les lunettes de soleil, et meme de s'octroyer une petite sieste au soleil dans un parc au bord de l'eau...
La ville est tres jolie, le centre possede une myriade de petits squares, des ecrins de verdure au milieu de petites maisons en brique ou bien de grosses batisses avec balcons en ferronerie qui valent vraiment le detour.
On sent que c'est une ville qui a ete riche... et l'est a nouveau aujourd'hui.
Le soir de Thanskgiving, New Yorkaise que je suis, j'avais reserve un restaurant (en prevision du "presque tout sera ferme ou bien deja booke")... a 20h30. J'etais un peu etonnee quand le restaurant m'a rappelee pour me demander d'avancer ma reservation a 20h... Et j'ai compris en arrivant sur place avec Thomas : quand vers 21h on a paye notre note, nous etions les derniers clients !
Le lendemain, visite de Tybee Island (phare, musee et promenade sur la plage), entre les gouttes de pluie, puis visite du musee de Savannah (parce que dehors, il pleuvait des cordes, mais si !).
Samedi matin, nous avons pris la route (environ 2 heures) pour atteindre Charleston. Jusqu'a la fin de notre week-end, nous avons arpente la ville armes de nos parapluies, il a plu par intermittence jusqu'a ce que je reparte (l'arnaque totale). Nous avons quand meme marche dans les vieux quartiers, guide du routard sous le parapluie, pour aller de jolie maison en jolie maison, suivant les indications et petits details qui font la vie de la ville. Et avons visite la maison Edmonston-Alston, d'un ancien magnat du riz.
Dimanche, Thomas m'a "abandonnee" en debut d'apres midi pour aller a un salon a Victoria (Canada, juste a cote de Vancouver, une trotte, donc, pour y etre le lundi matin a 9 heures...). Du coup, le matin, nous avons visite la plantation Magnolia, et l'apres midi, je suis retournee centre ville pour visiter le manoir Calhoun
et la maison de Nathaniel RussellCe sont deux autres tres riches de la grande epoque de Charleston. Ils n'avaient rien a envier aux grands manoirs de Newport... La seconde visite a ete faite par une francaise installee depuis 50 ans aux Etats-Unis - j'ai du coup eu droit, apres la visite, a des petits commentaires sur la ville que le quidam lambda n'aurait pas eu (demandez Louise, si vous passez par la).
Retour a New York par le 1er vol lundi matin (reveil toujours delicat...!). Heureusement, comme c'etait le 1er decembre, j'avais legalement (?) le droit de passer en mode hysterique pour decorer l'appartement, avec l'aide de Magali. Depuis, boulot, metro, dodo, dans le desordre, mais c'est un peu l'idee. Je recupere mon cheri ce soir, pour le week-end, avant qu'il ne retourne chez un client a Charlotte... Je vais donc tacher d'en profiter !

Publié dans La Dolce Vita

Commenter cet article

pomme pomme girl 07/12/2008 03:38

très bon choix de destination!

Flo 05/12/2008 22:18

Sympa, ce petit periple dans le sud.  Profite bien de ton cheri voyageur!

Dolce 05/12/2008 19:19

Huhuhu merciiii

Le Piou 05/12/2008 19:09

Impressionant! Tu es superbe!Bravo!

Dolce 05/12/2008 15:33

Le Piou : au moins, c'est le cas de le dire ;) non, je ne sais pas utiliser Photoshop... Anne : Merci toi aussi !