Las Vegas, Canyons, Top of the Rock

Publié le par Dolce

Les semaines defilent et ne se ressemblent pas… Vendredi soir avait des airs de vacances, lunettes de soleil et petites sandales, j’ai file a l’aeroport en taxi direction Las Vegas… La fin du survol est etrange : quelques minuscules taches lumineuses au milieu de nulle part… et c’est l’impression qu’on a lorsqu’on se pose, donc, six heures plus tard : une ville poussee au milieu du desert, fruit de l’imagination megalomane d’un magnat local. Des casinos, des casinos, des hotels immenses et luxueux, et puis autour de cette frange richissime, des banlieues chicos et d’autres aux allures de bidonville. C’est violent de sortir d’un avion et de s’engouffrer presque aussi sec sur le strip pour aller au Bellagio, on a l’impression que les rues sont noires de monde, et en verite, elles le sont d’autant plus que c’est le week-end…
Vendredi soir, le spectacle du Cirque du Soleil, O, me laisse avec la bouche tombante et des etoiles plein les yeux.
Samedi, apres un petit dej au bord de la piscine (a peine 9 heures et on avait deja chaud, en maillot de bain, la vie est trop dure), on a pris la route direction Bryce Canyon.


Comment decrire ? La photo n’y suffit pas. C’est epoustoufflant. C’est la Terre qui s’est crevassee et ouverte, l’erosion faisant le reste, il reste des « pics » oranges au milieu desquels on peut marcher, la tete en l’air, le contraste des ocres avec le ciel bleu pur est sublime.
Toute cette quintescence s’est un chouia gatee samedi, quand on s’est rendu compte sur la route que le cote Nord du Grand Canyon etait en fait ferme « pour l’hiver » jusqu'au 15 mai. Juste pour situer, il faisait 25 degres avec un temps tres beau et bien sec, mais bon, admettons. Du coup on s’est redirige vers Marble Canyon, on est descendu jusqu'à tremper nos petons dans le Colorado, et on a continue notre viree vers Glen Canyon et le Lake Powell – lac qui a ete cree par le barrage, le plus grand du monde, sur Glen Canyon. Du coup, d’un cote on a bien le canyon, de l’autre, de l’eau jusqu’en haut… Impressionnant !
Le lendemain ? On s’est arme de courage et d’un reveil pour se lever tot et faire la route jusqu’au South Rim du grand Canyon. C’etait long, mais inutile de dire que OUI, ca vallait vraiment le coup !

Apres ? On avait calcule 215 miles de route jusqu'à Vegas. Du coup on roulait normalement, c’est a dire un chouia au desus de la vitesse autorisee (on n’est pas francais pour rien). Jusqu'à ce qu’on voit un panneau annoncant quelque chose comme « Las Vegas, 200 miles » alors qu’on avait deja roule environ 30 miles. Gloups. Et en recomptant on s’est rendu compte que, oui, on s’etait plante. Heureusement on avait Zzugy Gonzales au volant, le conducteur le plus rapide de l’Ouest des Etats-Unis, a 90 miles/heure sur une route limitee a 65 et petite Dolce en train de scruter le retroviseur de peur d’y entrevoir un sapin de Noel intitule police.
Avec tout ca on est arrive juste a l’heure ou l’avion aurait du decoller a l’aeroport… Alors vous imaginez que pour une fois, on etait content que l’avion ait… une heure de retard… Ouf !
On etait un peu decalque au bureau mardi matin, mais bronzes et tres contents de notre mini sejour… Depuis on continue un peu a courir, pour Sandra et Mike, deux amis a Thomas qui passent la semaine a NY et qu’on heberge. Du coup, on s’est fait un super resto mardi soir a Hoboken, mercredi une soiree jeux a la maison.
Hier soir, pendant que Thomas perdait au poler, je suis allee avec eux a Top of the Rock,  l’observatoire de Rockfeller Center, qui a ouvert il y tellement peu de temps, qu’on n’attend meme pas 5 minutes pour se retrouver en haut, contre deux a trois heures pour l’Empire State… La vue n’en reste pas moins super chouette, avec en prime, justement, l’Empire sur toutes nos photos…


Ce soir ? On remet ca pour une comedie musicale, et pour le reste, a suivre ! C’est deja pas mal pour aujourd’hui, non ?

Publié dans La Dolce Vita

Commenter cet article

Dolce 08/05/2006 22:42

Argh ! Maintenant c'est moi qui bave pour les croque-monsieur... Faudra que j'en fasse un jour a la maison ;)

Smellykat :0071: 08/05/2006 21:19

wow quel beau programme !!! çà fait rêver !!! un jour je me ferais çà, un jour... en tout cas, tu profites d'être aux US pour découvrir ces magnifiques paysages et tu as bien raison !! bonne journée ! nous on va dîner des bons croques monsieur "à la française" siouplait  !! ;-)

Dolce 07/05/2006 00:31

Merci merci :)

Thierry 06/05/2006 09:14

WOOOOOAAAAAAWWW !

Dolce 06/05/2006 00:25

Moi ca y est, ce sont des "so many memories" mais encore fraiches ! Vivement les prochaines vacances !!