Semaine chargee, pour moi et Obama

Publié le par Dolce

C'est vendrediiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii.
Cri de guerre de l'americain: TGIF, Thanks God It's Friday. (D'ou la chaine de resto du meme nom, puisqu'on en cause).
Je me remets (doucement) de ma bronchite vilaine. Ca faisait bien longtemps que je n'avais pas ete aussi malade, il faut l'avouer. Puis enchainer sur une semaine de rendez-vous clients alors qu'on n'aurait qu'une envie, rester au chaud chez soi a regarder le thermometre flirter avec les -15 degres, c'est tout de suite plus tentant que d'aller presenter des produits aux quatre coins de New York, avec une petite escale a Montreal chez un client. C'est beau, Montreal, sous la neige... je suppose, surtout quand on n'y est que pour 48 heures a peine et qu'on n'a pas a subir pres de six mois d'hiver bien rude.
Pour resumer, des rendez vous dans New York jeudi et vendredi la semaine derniere, puis jusqu'a mercredi cette semaine, et a Montreal jusqu'a hier soir. Et puis, je vais continuer a raler contre les z'avions. Parce que Montreal - New York, c'est un petit coucou, soit un bombardier, soit un petit embraer. Du coup, comme le vol dure a peine une heure, les aeroports de destination ne se genent pas pour bloquer un vol s'ils sont deja en sous capacite a l'heure a laquelle on devrait decoller. Au final, ayant reserve un vol qui devait partir a 17h et arriver a 19h (en comptant les temps de roulage), j'ai embarque dans le vol de 14h40 qui a quitte la porte a 16h et a fini par decoller a 18 heures. Avouez que pour un vol qui dure une heure c'est tout de meme frustrant, meme si, ok, finalement je suis arrivee "a l'heure" a New York.
Je n'avais pas mon appareil photo dans mes affaires cette semaine, et je regrette. Mardi, jour du debut de l'investiture d'Obama aux Etats-Unis, je suis passee devant Rockfeller Center et suis bien restee un quart d'heure a regarder, fascinee, les grands ecrans qui retransmettaient Obama en direct a Washington. La foule etait hypnotisee, se tordait les mains, applaudissait, et retenait son souffle. Les drapeaux americains flottaient au vent tout autour de la patinoire.
Pour les passionnes, une retranscription du discours est sur le site de Yahoo News, et vous pouvez aussi reviser votre Obama par la. Les petits malins qui avaient monte des sites internet pour le dernier jour de Bush ont du se frotter les mains et se faire pas mal d'argent avec leurs tee shirts ou magnets.
On espere maintenant qu'Obama, qui est humain, ne l'oublions pas, sera au moins a moitie aussi bon qu'il le laisse croire dans ses discours.
Quant a moi, apres cette semaine bien occupee, je m'en vais passer le week-end avec une copine a Washington DC. Il parait qu'il y a plein de chambres de libres a la Maison Blanche mais on n'est pas tres proches, le president et moi, donc cette fois ci je vais a l'hotel... On verra bien pour une prochaine fois !

Publié dans La Dolce Vita

Commenter cet article

Anne2 25/01/2009 23:06

Montréal l'hiver c'est pas si pire comme on dit, enfin a -30 on reste au chaud !

kty 23/01/2009 21:35

bah dis donc... sacré semaine en effet !

Anne 23/01/2009 17:57

Mais, il fallait y aller avant! Enfin, tu nous diras comme est l'ambiance avec ce nouveau président...

Cat 23/01/2009 17:17

Passe un tres bon week end pas loin de chez moi.