Rando et happy hours... sans voix

Publié le par Dolce

Bonne nouvelle de la semaine : il fait très beau. Et chaud. Corollaire : la clim est a fond dans les bureaux.
Mauvaise nouvelle de la semaine : je n’ai plus de voix a cause de cette foutue clim ! Damned ! Je ne peux même plus me livrer a mon passe-temps favori : parler…
Bon. Je peux encore écrire alors on y va pour les niouzes de la semaine. Vendredi soir je suis allée dîner au Méli-mélo avec Angélique et on est sagement rentrées a Hoboken pour 22h30… Cendrillon a vieilli, ou sont passes les 12 coups de minuit ? Thomas rentrait de Dallas-ton-univers-impitoya-ableuh et du coup ça me donnait une bonne raison de rester glandouiller a la maison. Samedi, c’est d’ailleurs ce qu’on a fait, en regardant aussi d’un œil distrait et étonne un film de 1980, Flash Gordon, qui valait son pesant de cacahouètes. Je crois que je n’avais jamais vu une telle débauche de papier d’aluminium, pyjamas dores, et autres monstres en plastoque dans un même film ! Mention spéciale au vaisseau spatial avec un balcon (sisisi) et au « treadmill volant »… Un croisement entre un tapis pour courir (treadmill des salles de gym) et un jet-ski, 100% carton peint !
Le soir avec le troupeau on est allé dîner indien dans le village, pour préparer une rando a vélo le lendemain.
Dimanche, on s’est donc levé aux aurores (oui, 10h du matin, ce sont les aurores un dimanche matin) pour rejoindre les autres au pied du Washington Bridge. De la, on est allé pédaler dans Palissade Park
qui était très joli avec sa grande descente (ahhh) et ses routes plates (ohhhhh) et ses montées (grouuuummmffff !!!), surtout la derniere qui m’a parue interminable. Le retour a été plus cool, avec le vent dans le dos (ahhhh) et a l’arrivée a la maison, je me suis littéralement faite aspirer par le canapé d’ou je n’ai plus vraiment bouge de la soirée. Car nous avons roule, mesdames et messieurs, 41 miles, soit 65 kilometres exactement. Et dire que dans mes grandes balades de quand j'etais petiote avec mon papounet, j'etais fiere de mes 40 kilometres... !
Ok, je me suis quand même levée pour faire un dernier poutou a Thomas qui partait gambader en Israël et un peu en France aussi pour le boulot (et pour ne rentrer que lundi 19, c’t’arnaque).
Le reste de la semaine ? Lundi soir au bureau, on a fait un pot de depart pour une collèegue qui nous abandonne lâchement pour aller faire des RH chez Dior (on la gardera donc dans notre carnet d’adresse). Notre petit gathering sur la terrasse avait des airs de vendredi après-midi… Mardi soir, dîner de filles a la maison, les invitées nous ont rapporte des tas de trucs forts bons dont un Saint Marcellin termine a coup de pain trempe dans le pot. Paix a l’ame de ce fantastique fromage. Mercredi, rien (z’avez remarque, le mercredi je fais jamais rien. Et le pire c’est que j’aime ça). Jeudi soir, les fteux faisaient une soirée spéciale « White Party » et c’était fun de voir, a l’approche des Splashlight Studios, de plus en plus de gens habilles uniquement en blanc se diriger vers le même endroit… Je ne suis pas restée très longtemps, car, pour ceux qui ont suivi, je n’ai plus de voix… Du coup hurler pour couvrir la musique n’était pas une option pour que mes voisins puissent saisir ce que j’essayais de dire ! Ce soir, je vais essayer d’aller voir ce que donne le cours de salsa de mon cours de gym, demain je vais me faire papouiller au spa (cadeau de St Valentin de Thomas pas encore utilise) et dimanche, Magali debarque pour 10 jours, youhou !

Publié dans La Dolce Vita

Commenter cet article

Dolce 18/06/2006 16:07

Yeesssssssssssss :)

Miss Gally 18/06/2006 01:25

A demain!!! Gros bisous!!!