La loque vous salue

Publié le par Dolce

C'est la loose. Totale. Thomas est parti lundi matin cette semaine chez un client a Los Angeles pour en rentrer mercredi (par le red eye = vol de nuit, quand vous arrivez, yeux rouges de mal dormi, d'ou le nom) pour repartir jeudi matin a Charlotte ou il sera jusqu'a mardi (soir) et repartira ensuite (encore) a Los Angeles mercredi (matin) pour en rentrer jeudi (soir, tard).
Inutile de re-preciser que vivement vendredi prochain. La, je me vois assise dans l'avion, les alliances bien au chaud dans mon sac a main, direction les plages corses et les derniers preparatifs de mariage, loin de New York.
Pas que j'aime pas New York, hein, me faites pas dire ce que j'ai pas dit. Mais je crois que j'ai des High Expectations on People ou HEP.*
Et du coup je comprends pas quand un client hyper exigent demande des revisions de dossier a la derniere minute alors que s'il avait donne ses instructions au depart, Bibi aurait sereinement travaille, au lieu de, a la derniere minute, tout reprendre en grognant. Je developpe pas plus, parce que je vais m'enerver.
Je prends quelques gouttes de Rescue, je respire, et ca repart. C'est pas une barre Mars, mais ca fait moins mal aux pantalons et du coup on me trouve tres relativement zen au bureau.
Tralala, les petites fleurs, tout ca...
Mais parlons de choses plus sympatiques parce que c'est presque le week-end, dit-elle, la langue pendante, rampant a travers le bureau et au bord de l'apoplexie en s'accrochant a l'imprimante (10 metres a ramper c'est long quand meme).
Le week-end dernier je n'ai rien fait. Rien, nada, niente, que dalle. C'etait bien. C'etait tres tres bien... Avec le boulot en ce moment, je cours tellement que le simple fait de regarder le canape me fait plaisir... Une vraie loque c'est pour vous dire.
Vendredi, une soiree DVD a la maison. Samedi, un brunch sur notre terasse au soleil (ahhhh) puis l'apres midi a Liberty State Park a glandouiller dans l'herbe (re-ahhhh) et un diner chez Soul Flavors a Jersey City (re-re-ahhhh) ou on a d'ailleurs mange entre autres des supers crevettes.
Dimanche, un brunch sur notre terasse (ca a un air de deja vu hein ?), l'apres midi, moment americanisant, attention aux ames sensibles, passage au Mall de Newport (rhaaa du shopping le dimanche ? Mais pourquoi tant de haine ? J'avais prevenu les ames sensibles, c'etait pas pour rien) pour recuperer nos alliances qui etaient arrivees chez le bijoutier. Et le soir, diner sur notre terasse (ahhhhh).
Lundi, boulot (ahhhhhrrrrgggghhhh). Mardi, pire. Mercredi, sans commentaire.
Ah si ! Mais pas sur le boulot. Ou presque. Mercredi c'etait l'anniversaire de Thomas (Tous en choeur, enfin ceux qui chantent juste : Joyeux Z'anniversaire-euh), et comme ce soir la je travaillais jusqu'a 21h passees, le pauvre a dine tout seul a la maison, et je l'ai rejoint pour terminer la preparation de la tarte aux fraises et le plantage de bougies oblige avant soufflage de circonstance (vu la tete que je fais en arriere plan, je passe visiblement trop de temps avec des omaillegodes...)Puis apres ca on a mange la tarte en question qui etait pas mal du tout d'ailleurs, un jour je ferai un post pour vous donner la recette si vous etes sages.
Jeudi, boulot. Aujourd'hui, boulot. Ce soir, dodo (yes).
Le highlight de cette fin de semaine ? Magali organise mon enterrement de vie de jeune fille (apres ca, creme anti rides de rigueur ?) samedi soir, donc j'aurai certainement plein de choses a cacher a raconter la semaine prochaine...
A part ca, les preparatifs globaux du mariage sont a peu pres bien, mais c'est surtout grace a mes parents et a ceux de Thomas qui ont fait le maximum en France.
De mon cote j'ai passe mes soirees cette semaine a finaliser les programmes de la ceremonie : j'imprime, je plie, je passe le ruban dans les trous (scrogneugneu**), je fais un joli noeud et ca prend du temps parce que y'a personne pour mettre son doigt sur le ruban et l'empecher de glisser a part moi (re-scrogneugneu). J'ai trouve une solution qui consiste a tirer la langue du cote droit*** et a esperer que le ruban ne glisse pas trop (re-re-scrogneugneu)...
A part les rubans, pas de crise d'enervement substancielle (les gouttes anti stress sont donc efficaces) et le reste ne me fait pas plus flipper que ca. La seule chose que j'espere maintenant, c'est qu'il fasse beau et qu'on s'amuse bien.
Sur ce je vous laisse, j'ai des rubans a terminer...
_____
* Copyright Anne
** C'est une variante de gradagroumpf
** Le cote gauche ca marche nettement moins bien

Publié dans La Dolce Vita

Commenter cet article

La Bordelaise 06/06/2009 22:57

Courage une semaine c'est court...mais par contre j'espère que tu ne vas pas trop stresser dans l'avion. J'espère qu'on aura quelques articles encore avant le mariage. Bises.

geneline 06/06/2009 05:40

Je croyais que le rescue c'était pour les animaux???

Kty 05/06/2009 18:22

Bon anniversaireuuuhhh !!!

4. 05/06/2009 17:20

Bon anniversaire à Thomas !J'espère que ton mariage se passera bien, j'attends avec impatience de te voir en photos en robe (de princesse ?lol)

Dolce 05/06/2009 15:40

Salut Laurence, t'inquietes, je survivrai jusqu'aux vacances !Spacemarmotte : nan, c'est pour les humains au depart... mais ca marche bien sur les chiens aussi quand ils sont trop excites !Anne : Thanks !