Bastille Celebrations, Nights in Central Park

Publié le par Dolce

Le bal du 14 juillet dont je parlais précédemment était très bien. L’organisation, a la française, battait un peu de l’aile et on a du attendre une bonne demi heure avant de pouvoir rentrer… mais ça nous a donne l’occasion de rencontrer Super Tomate, qui s’est présenté en venant a moi et en me disant « Bonjour, Super Tomate »… Petit moment de flottement avant que ça ne fasse tilt ! Il a eu de la chance de m’avoir reconnue sur photos, sinon ça aurait donne un « oui, bonjour, moi c’est Super Patate » qui aurait fait un flop assure ! La soirée avait d’ailleurs des airs de comite des français bloggeurs… Entre Sylvain et Laurence, Carinne et Jean-Philippe, Rafouille et Super Tomate, on avait l’impression aux yeux des autres, de sortir d’un monde parallèle qui se connaît ailleurs que dans la vraie vie.

La festouille était sympa, même si a moitie organisée par l’equipe aux dents longues des FT.
Parenthèse… J’ai d’ailleurs eu l’extrême plaisir de recevoir un commentaire de Pierre Battu himself sur mon blog le week-end dernier, pour me proposer une entente et que j’arrête de rependre ma verve sur la planète, en gros. Cela concerne ma diatribe sur les French Tuesdays of course.... Evidemment, depuis que j’ai répondu ils font les morts et ça ne m’étonne pas plus que ça, dans ce bas monde peu de gens et choses changent.
Mais revenons a nos moutons. La fin de la soirée a été un peu précipite, comme Cendrillon a minuit perd ses petits souliers, moi j’ai verse moult larmes sur l’ongle de mon gros orteil retourne (a force de faire la débile sur la piste de danse mais c’est de la faute a Rafouille). Depuis, je vous rassure, mon ongle reprend une couleur normale et je le protège avec un petit pansement qui évite que la partie un peu fendue ne se raccroche encore une fois et ne m’achève le doigt de pied.
Samedi, on était invite a un barbecue chez des amis dans East Harlem et il y faisait une chaleur de folie ! Le barbecue était organise dans un carre de jardin dont le sol avait été bétonné alors avec le soleil qui tapait, on était loin d’avoir froid !
Le chef cuisinier a du suer a grosses gouttes toute l’après-midi pour nous préparer poulet, gambas, moules et clams, porc marines, asperges, etc… le tout au barbecue avec beaucoup d’épices et c’étais très bon. Les chiens des voisins n’avaient pas l’air commode et une omaillegode un peu naïve qui a un moment voulait leur donner un truc a manger a failli se faire bouffer la main mais personne n’est mort et donc tout va bien !
Le soir, on est allé rejoindre Bene et Fred a l’apéro de Voilà New York organise a Overlook et au final on a tellement papote qu’on a zappe la pendaison de crémaillère de Félix ou on était attendus… Félix, si tu me lis…
Dimanche, Bene, Thomas et moi, on est allé faire un tour a la fête de rue organisée a l’occasion de Bastille Day, qui n’a pas grand chose de français quand on voit tout ce qui s’y vend…. C’est surtout l’occasion pour beaucoup d’entreprises de venir faire un peu de pub et de vendre des crêpes !
A part des crêpes et de la limonade, d’ailleurs, on avait un peu de mal a trouver autre chose… Angélique, pour White Toque, vendait des macarons et des escargots qui ont fait fureur. A 16h, on s’est octroyés un éclair au café de chez Payard, mmm… Je crois que ça fait bien un an que je ne m’étais pas offert un éclair !
En fin d’après-midi, on a file a Central Park pour larver sur l’herbe. Les garcons ont fait un foot et ensuite on a glandouillé.
Et comme les crêpes nous avaient donne envie, le soir avec Bene et Fred, on s’est fait une crepe-party a la maison !
Lundi, dur retour au bureau, mais le soir, Thomas et moi, on s’est fait un chouette resto qui se trouve au milieu de Central Park, le Boat House café, pour fêter nos deux ans… Le thon présenté avec des lamelles de foie gras poêlé était très très bon (oui, je sais, j’arrête pas de parler de bouffe, et alors ?) et le bouquet de roses de Thomas splendide… Ahhh deux ans de bisous et de groumpferies déjà !
Mardi soir, on était a nouveau a Central Park, sur la great lawn cette fois, pour une représentation de l’orchestre philharmonique de New York qui s’est commencée sous trois gouttes de pluie et nous a laisse du répit pour notre pique-nique, Rafouille MERCI pour le foie graaaaaas, sous la 5eme symphonie de Beethoven, on peut dire qu’on a fait pire en matière de pique-nique…
La fin du concert a été célébrée par un joli feu d’artifice… et par un gros orage qui nous a détrempés avant qu’on arrive a la voiture de Bene et Fred ! Mais-euh !
Mercredi, on était encore une fois dans un parc pour pique-niquer, mais cette fois sur une jetee a Hoboken qui a ete réaménagée. Du coup, on avait la vue sur Downtown Manhattan pour regarder Walk the Line, et on a même eu droit a un autre feu d’artifice tire sur Downtown d’ailleurs…
Hier soir ? Je suis allée chez le coiffeur faire mes highlights annuels pour l’été et je suis rentrée glandouiller a Hoboken en appréciant la lisseur de mes cheveux, brushing oblige, pour la soirée… Aujourd’hui j’ai échappé de justesse en arrivant du bureau a un nouvel orage, ouf ! Ce soir ? Dîner avec Jean-Philippe et Carinne dans le village et dimanche, si le temps le permet, Thomas fait le grand saut ! 

Publié dans La Dolce Vita

Commenter cet article

lory 22/07/2006 16:03

coucou,quel chance! j'amerai tellement aller a new york...bon, il faudrait déjà parler inglais,....j pourrais aller à little italie,non?Super ton blog

Jacques Benoit 22/07/2006 03:27


Dolce 21/07/2006 21:09

Alors ca va, tu es pardonne pour cette fois... AMEN(e) au(le) foie gras, youhouuuuuuuuu ;)

raphael 21/07/2006 20:26

Promis, je ne mettrai plus mes chaussures tueuses d\\\'ongles mais j\\\'ai encore tout plein de foie graaaassss!