Plage, restos et l'ete humide, "enfin"

Publié le par Dolce

Et revoila la niouzlettre. Un jour, je vais cligner des yeux, et ce sera deja l'automne. J'ai l'impression que l'ete defile a une vitesse, cette annee, c'est fou. Ma bonne dame, de mon temps, ca semblait plus long. Je dois vieillir. Je vois que ca.
Le week-end dernier etait bien. Un vrai week-end d'ete... Vendredi soir, petit barbecue en amoureux sur la terrasse.
Samedi, une journee a la plage, Spring Lake as usual. D'ailleurs les seules photos qui ont ete prises a Spring Lake, c'etait avec Magali le 4 juillet, donc depuis, pour, euh, illustrer mes articles, je tape dans l'album. La, probleme, j'arrive au bout de ce que je veux poster. Donc je vais etre obligee de retourner a la plage avec mon appareil photo (et de fait retourner a la plage), je ne vois pas d'autre issue. Je suis feignasse en ce moment : j'ai d'ailleurs des photos sur la carte de mon appareil que je devrais telecharger mais pfff... fait chaud, hein ? L'ete new yorkais est "enfin" arrive. Il fait plus humide, et lundi soir, avec Thomas, on a craque et installe le bloc de climatisation de notre chambre. Oui parce que dormir quand il fait 30 degres dehors et que l'atmosphere est tres tres humide, c'est tres tres dur sans climatiseur. Donc depuis ca a servi deux nuits et maintenant il fait bon la nuit a nouveau mais au moins il est la si on a besoin.
Samedi soir, on a dine avec Magali et sa cousine de passage a New York chez Hardgrove Cafe a Jersey City. Oui, pas Hard Rock, mais Hard Grove, parce que la rue, c'est grove, et que c'est cubain, et que c'est Jersey City, et que c'est pas grave, parce que c'est bon. Personnellement, je suis partie sur le skirt steak marine, Thomas a pris du porc grille avec une puree de bananes plantain, et les filles respectivement du saumon et une quesadilla. Apres ca, 10h30, on est rentre. Oui, un samedi soir, 10h30. Comme des petits vieux. Du coup on s'est regarde un film a la tele, devant lequel je me suis endormie (comme une petite vieille). Mais-euh, c'est fatiguant de passer une journee a dormir a se faire dorer la peau a la plage. Meme que je suis revenue avec la cuisse droite (pas la gauche, nope, juste la droite) pas exactement ecrevisse, mais tendance crevette grillee... Heureusement apres application genereuse de gel apres-solaire, dimanche, c'est passe et c'etait tout bronze.
Dimanche le temps etait gris et bof. Ca ne nous a pas empeches de retrouver des amis jersey-citiens pour un brunch chez Beachwood Cafe. Et de retourner ensuite glandouiller a la maison - la bonne nouvelle c'est que j'ai *enfin* trie toutes les photos numeriques que j'avais de notre mariage et que du coup j'ai reussi a faire un album correct d'environ 80 photos (sachant que je partais de presque 600 prises au depart, je m'en sors pas si mal).
Le soir, un peu a la derniere minute, on a decide de retrouver des amis pour diner (c'etait un week-end mondain, en somme) mais ecrire "sur un coup de tete" serait mentir parce qu'on avait encore flemme, et donc pas envie de quitter Jersey City. Ils ont ete top et nous ont donc retrouve au Bistro La Source qui comme son non ne l'indique pas est en fait une petite brasserie americaine avec seulement quelques accents francais. Et on a mange dehors, et j'ai pris des cotelettes d'agneau avec du bulgur, que ca faisait pfiouuuu encore plus longtemps que j'en avais pas mange !
Lundi, reprise. Un rapport a finir pour, mettons, pas tout a fait avant hier mais si ca pouvait etre fait pour hier ca serait la moindre des choses, qui m'occupe bien, en plus de quelques rendez-vous et tout ca, mais bon, bref.
Saupoudrez ca avec un dejeuner avec toute l'equipe pour feter un depart, un anniversaire et une arrivee (rien que ca) et laissez moi mijoter dans la chaleur niou djeursienne a la maison pendant que Monsieur est a Raleigh chez un client et vous aurez une idee de ma semaine.
Le week-end s'annonce a nouveau charge et mondain : une festouille "just because" ce vendredi, un anniversaire samedi, et le second pique nique de bloggeurs de l'ete, ce dimanche apres-midi a Central Park. Avec tout ca, je vais etre obligee de faire tourner le four pour amener des choses sympatiques a grignotter, non ?

Publié dans La Dolce Vita

Commenter cet article

Dolce 19/08/2009 17:30

Pourquoi, les dernieres niouzlettres etaient pas bien ? On sentait que j'avais chaud et pas envie d'ecrire ???

far far away 16/08/2009 19:23

ahhh enfin une newslettre digne de ce nom, ça faisait bien longtemps ;-)Pour quelqu'un qui ne voit pas les jours passer, vous arrivez tout de même à faire de nombreuses choses!Moi rien que d'essayer de planifier quoi que ce soit, je me retrouve déjà une semaine plus tard..