Up, and running. Enfin !

Publié le par Dolce

Ahem. Comment dire ? J'ai ete un peu "out" ces derniers temps, c'est le moins qu'on puisse ecrire. Depassee par les evenements, paraisseuse, you name it.
Les articles deja prevus pour parution automatique sur le blog sont donc parus, mais la niouzlettre du vendredi a fait defaut la semaine derniere. Et puis j'ai ete feignasse au point de ne pas non plus aller visiter les blogs des copains. C'est pas bien, je sais. Mea culpa, mea maxima culpa.
Me revoila malgre tout. Un peu plus vieille mais je me soigne.
Que dire ? J'ai ete malade. La faute a la climatisation, trop forte dedans, et a la chaleur, trop humide dehors. Mais surtout a la climatisation dans les bureaux, et les transports, et tout ca, qui m'a donne un mechant coup de grippe. Evidemment j'ai eu peur que ce soit la vilaine H1N1 mais en fait non. Ouf.
Ca s'est declenche alors qu'on etait avec Thomas chez des amis a Long Island City - de chez qui j'ai pris cette chouette photo quand meme - et je me sentais un peu fatiguee, puis j'ai eu un peu (plus) mal a la gorge, et le temps qu'on rentre, j'etais carrement out. Groumpf.
Des amis arrivaient d'ailleurs ce week-end la de France, on est quand meme sorti se promener dans Jersey City et diner au Hyatt qui a une vue panoramique sur Downtown (pas de photos, je crois que j'avais oublie mon appareil, c'est dire si j'etais en forme). Le restaurant s'appelle d'ailleurs "Vu", tout est dit !
Du tourisme, du tourisme, du tourisme.
Et pour clore leur sejour, un diner hier soir chez Butter sur Lafayette et Astor Place. Du magret de canard croustillant servi avec des prunes, une confiture citron-verveine et des blettes. Et en dessert un petit moelleux au chocolat avec du dulce de leche et un peu de glace vanille-miel-noix. Mmmm....
Et des cadeaux, bien sur, des livres, des places pour aller voir Hair, le week-end prochain !
Et je me suis fait un cadeau dont j'avais envie depuis un bon moment : j'ai craque pour le robot KitchenAid. J'ai egalement ete decidee quand j'ai vu le prix en France, autour de 600 Euros contre $250 ici, c'est fou... Du coup je me suis dit What the heck? et j'attends donc que Madame Amazon me livre ca a la maison...
Ce week-end, Thomas et moi partons a Toronto. Lundi est ferie, c'est la fete du travail, car les americains ont refuse de la celebrer le 1er mai (invention communiste, hou, c'est mal), et on donc decide de le celebrer le 1er lundi de septembre. C'est pas plus mal, ca permet de se remettre de ses emotions et de faire le plein de sommeil avant d'attaquer la fin de l'ete (non, je ne dirai pas le mot aut**ne avant la fin septembre, non mais).
Donc, promis, la semaine prochaine, je raconterai plein de choses, et en photos !

Publié dans La Dolce Vita

Commenter cet article

Paul 08/09/2009 09:48

Petite recap: 1er mai 1886. Ce samedi à Chicago, un mouvement revendicatif pour la journée de 8 heures est lancé par les syndicats américain. Une grève, suivie par 400 000 salariés paralyse de nombreuses usines. Le mouvement se poursuit et le 4 mai, lors d'une manifestation, une bombe est jetée sur les policiers qui ripostent. Bilan : une dizaine de morts, dont 7 policiers. S'en suivra la condamnation à mort de cinq anarchistes.  Les communistes russes par la suite se servant de cet evenement en ont fait la fete du travail!!!! 

laurence 06/09/2009 14:40

Alors dans le désordre: bon anniv ! bon rétablissement (c'est fou comme une grosse rhino pharyngite m'a aussi fait penser à la grippe A mais non c'était pas ça non plus) Quelle chance de démarrer septembre par un jour férié ! ça m'aurait fait du bien, tiens ! superbe la photo de la vue chez tes amis ! quelle chance !