Stressée, moi ?

Publié le par Dolce

Le mois dernier, un client passe une commande et m’envoie son graphisme. Je transmets a l’usine qui valide, bien qu’elle en admette la complexite. Lundi, l’usine se reveille et me dit « Ah, je crois que ca va pas etre possible » (pas etre-euh possible-euh, comme dans la chanson). Gloups. Parce que dire ca a un client americain un peu tatillon sur les bords, un mois apres, je me sentais le popotin entre deux chaises et la gorge seche. Parce qu’on aurait pu me le dire plus tot, quand meme.
C’est donc avec des sueurs froides que j’ai appele le client a qui j’ai explique le souci avec une voix un peu flutee (=un peu suraigue avec le stress). Et la, oh surprise, alors que ce client m’avait fait suer sur des details pratiques, il m’a juste dit « ah ? Bon, ben je vais voir, et on modifiera le logo ».
Flabplbpblpblbplbbbbb (bruit du ballon de stress qui se degonfle). Ouf. Ouf que, parce que sinon bof. Du coup me voilà toute ragaillardie… Enfin, jusqu'à ce qu’il me disent « en fait non, on ne veut pas le modifier ? ». Hum…

Publié dans La Dolce Vita

Commenter cet article

Dol.ce 28/09/2006 15:15

Merci je m'applique !

Thierry 28/09/2006 06:11

Huhuhu ! Tu imites drôlement bien le ballon qui se dégonfle !:o))

Dol.ce 27/09/2006 20:47

Cette partie la, c'est un job de sales manager

vilay 27/09/2006 19:41

c'est quoi au juste ton boulot?