Fondue, loups-garou, and much more encore

Publié le par Dolce

What’s up cette semaine ?

Une petite soiree vendredi dernier chez Fredericks, qui s’est terminee relativement tot pour Thomas et moi, vers une heure, nous declarions forfait et rentrions a la maison. La grasse matinee du samedi, mmmm…
Samedi, Hoboken fetait la St Patrick. Pour une sombre histoire d’affluence dans les bars, on decale aux Etats-Unis la St Patrick comme on decale en France les vacances : les zones s’entendent a merveille. A tel point qu’Hoboken ressemblait, samedi, a une colonie de vacances pour petits hommes verts venus feter la St Patrick. A 6 heures du matin, les liquor stores ouvraient leurs portes, a 10 heures tout le monde etait en train de boire dans la rue et sur les terasses, a midi tout le monde braillait. Ahem. Dans la cour des voisins derriere chez nous ca donnait ca.
Affluence a midi vs affluence a 13 heures.

Nous, sages que nous sommes, on a opte pour une contre-fete avec une apres-midi fondue au chocolat-et-canneles-et-jeux. C’etait tres bien. Du coup on etait une dizaine a tremper qui son chamallow, qui sa fraise, sa poire ou son cannele dans le pot de chocolat tout chaud.
Du coup, les loups-garou, dans la foulee, ont ete relativement calmes a bouffer le village de Thiercelieux.
Le soir, on est parti a Manhattan pour une petite Casper Saturday Night Party, car le Môssieur fetait son installation avec sa chere et tendre. C’etait l’occasion, pour les connaisseurs, d’admirer encore une fois sa tres belle Tour Eiffel en papier d’aluminium et de refaire le monde autour d’un verre.

Dimanche, avec des amis, nous nous sommes retrouves pour bruncher dans Soho et agresser les serveuses americaines en leur expliquant que, non, on ne sert pas un jus de tomates en dosant un verre de glacon pour 10 cl de liquide. Ca n’est pas encore gagne… Lundi, cours d’italien, ou je continue a m’emerveiller devant le savoir (?) de mon professeur americain qui ne doit pas vraiment savoir ou est Rome, mais c’est une experience sociologique interessante, et je ne suis qu’une sale langue de vipere vous diront certains !
Mardi, nous disions au revoir a Matthieu, alias Colonel Mayo qui aura terorise des tas de ptits nouveaux sur EntreNewYork en repondant (gentillement) a leurs questions betes, je cite, « qu’il faut se sortir les doigts du [biiiiiiiiiiiiiiiiip, ce blog, edite sur le sol americain, est censure. Nous vous prions de bien vouloir nous excuser de cette interruption momentannee]».
Mercredi, Thomas suait sang et eau pour s’imposer face a Matthieu qu’il a finalement laisse gagner pour sa derniere partie de poker, justement. Jeudi, les amis, c’est soiree franchouilles a Hoboken : les bronzes font du ski et une petite raclette. Oui, je sais, dans le film, c’est de la fondue. Mais y’aurait bien eu un con pour nous mettre du fil dentaire dedans, donc on a varie le plaisir sur une raclette ! Ce vendredi, soiree en amoureux avec Thomas qui m’abandonne demain samedi pour aller faire le zouave en France jusqu'à jeudi prochain. Si c’est pas malheureux : je vais etre obligee de me faire un masque devant la teloche dimanche apres midi…

Publié dans La Dolce Vita

Commenter cet article

laure-alix 09/03/2007 16:39

Bien moi ça me donne envie tous ces petites gourmandises!
Thomas part en France pourquoi tu ne te glisses pas dans ces bagages histoires de venir faire coucou à tes amis du vieux continent?
Très bon week-end et rappelons : le petit masque du dimanche n'est jamais superflu seulement si on le complète avec épilation et massage.
Alors finalement au lieu du canapé tu devras aller au spa??? Privilège de la femme moderne abandonnée pour quelques jours pas son homme... LOL

Dolce 09/03/2007 15:31

Marion, oui c'est tres bien le brunch, meme a deux :)Mag : pas pire ;)

Magali 09/03/2007 09:34

Ah, la fondue au chocolat!! Ca m'avait l'air excellent!! Bon week-end!! Bisous :-)

Marion 09/03/2007 00:28

Miam Miam la fondue au chocolat, moi je suis qui trempe son chamallow!!! Dommage que nous n'ayons pas pu venir!!! J'espere que ce n'est que partie remise!???
A defaut samedi on a quand meme manger une bonne raclette! Vive le fromage... Et plus je te lis, plus je me dis qu'il va vmt falloir que reg et moi on se tente le Brounch du dimanche, mais a deux c'est moins drole!
En tout cas je ne regrette pas de m etre inscrite a la Niouze letter! Toujours un plaisir de te lire