Glandouille et caviar [ou presque]

Publié le par Dolce

Longue semaine qui n'a pas eu l'effet Kiss Cool du petit break de mercredi comme la semaine derniere. Le probleme avec les jours feries, c'est qu'on finit par y prendre gout.
Le week-end dernier a encore ete place sous le signe de la glandouille. A croire qu’avec la chaleur la seule chose que nous sachions faire soit echouer sur le canape, et au mieux de notre forme, tourner les pages d’un livre. Le soir, on etait invites chez un ami australien qui habite Midtown West et a un appart « de folie » comme disent les jeunes de nos jours : trois grandes chambres et une immense piece commune, duplex, avec a l’etage un autre espace living / chambre et… une grande terasse d’où on voyait Columbus Circle et la ville. Du coup comme on etait charmes par la terasse on a finalement passe tres peu de temps en bas a danser mais on a psse une bonne soiree quoi qu’il en soit et on est rentre a trois heures passees… C’est plus de notre age…
Le lendemain dimanche, brunch chez Petrossian, mmm… Pas de caviar mais du saumon tres bon. On a egalement profite de l’occasion car Thomas pour son anniversaire s’ete vu remis un gift certificate pour des produits a la boutique Petrossian. Damned, la encore, pas de caviar, mais des œufs de saumon, du tarama et des œufs de brochet dans une jolie petite malette qui fait aussi office de petit sac isotherme. L’apres midi on a rejoint des amis a Liberty State Park pour faire un peu de sport malgre le vent – du badminton pour les garcons en tout cas – et quelques parties de tarot – a quatre c’est vraiment sport !
Semaine bien chargee au bureau – rendez vous divers et varies. Question subsidiare : comment se fait-il que je doive toujours aller a Trifouillis-les-tartampions en train lorsqu’il fait 40 degres (ou -40 degres) dehors ? Je ne me l’explique pas. Anyway.
Jeudi petit diner de filles pendant que Thomas fait le zouave a Toronto. La semaine prochaine c’est mon tour – deux jours a Toronto et deux jours a Montreal pour une petite tournee de clients. Je vais egalement essayer de rencontrer quelques bloggeurs montrealais… Quoi qu’il en soit, je sens deja que le GPS et moi, on va pas etre copains pour se garer centre ville et slalomer dans les bouchons.
Ce vendredi soir, une amie qui quitte New York pour aller s’installer en Californie pour son second phd (sisi) fait une festouille de depart a laquelle je me dois de faire honneur, demain c’est pique-nique a Central Park et bal du 14 juillet, certainement comme beaucoup de francais de New York et alentours. Du coup dimanche, on risque fort d’echouer sur le canape….

Publié dans La Dolce Vita

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article