Demenager : ca, c'est fait

Publié le par Dolce

Cette semaine a defile a une vitesse impressionante. Il faut dire que question boulot-bureau, c’etait une semaine éclair de 3 jours seulement, comme on les aimerait toute l’annee mais il faut pas rever non plus.
Anyway. C’etait donc la semaine du grand chambardement : cartons, demenagement, re-enmenagement.
Le week-end dernier, avec Thomas, on a passé notre journee entiere a empaqueter tout ce qui trainait encore, et ca nous a pris deux jours, plus les bricoles du dernier moment ou on se dit “il ne reste plus rien” et a la fin, il faut presque s’asseoir sur le sac de voyage pour reussir a le fermer.
Ca nous a fait sacrament bizarre de quitter Hoboken, mine de rien, meme si foncierement, on n’a pas demenage tres loin.
Pas grand chose a raconter mis a part le demenagement, car la derniere niouzlettre un peu en retard (ahem) datant de dimanche soir, vous saviez deja presque tout.
Mardi soir apres tout ca, comme notre frigo etait vide (a part une bouteille de champagne californien laissee a notre attention par le proprietaire precedent, ce qui est sympa, ma foi), on a explore les environs pour diner, et trouve a deux blocs de chez nous un petit bar-grill ou le T-Bone steak aurait pu nourir trois personnes, pour la modique somme de $15...!
Grande deception : les demenageurs ont reussi a faire rentrer notre grand (et vieux, et abime) canapé dans le nouvel apart. Damned. Ca nous aurait donne une bonne raison de le changer tout de suite. A defaut, il va falloir attendre des copains muscles pour le redescendre, et notre inspiration pour en trouver un qui soit un peu moins encombrant et qui nous plaise.
Grand soulagement : on a tout de meme bien avance dans le deballage des cartons. Reste essentiellement du linge de maison, des vetements d’hiver et des livres a ressortir, le reste est fait.
Ce week-end, il faut donc que l’on continue notre deballage dans la mesure du possible. S’entend, comme l’appartement est un peu plus petit et qu’on ne veut pas monopoliser avec nos affaires la future chambre de Magali qui va venir nous rejoindre pour quelques temps a partir de septembre, il s’agit donc de ranger notre fatras *ailleurs*.
Autant dire que c’est pas encore gagne...
Si on travaille bien et qu’on est content de nous, on s’octroiera peut etre une petite après-midi a la plage pour se changer les idees. Il parait qu’il va faire beau après les orages de ce soir. On croise les doigts.
Merci a tous pour tous vos gentils commentaires de soutien apres mon coup de blues, et pour votre appreciation de notre nouveau nid :)

Publié dans La Dolce Vita

Commenter cet article

Severine T 11/08/2007 14:10

Bonjour,
on ne se connait pas mais nous allons aussi bientôt faire le grand saut et traverser l'atlantique dans quelques semaines. J'aurai voulu profiter de ta grande expérience pour avoir ton avis sur la vie à Hoboken et à New Jersey City quand tu bosses à Manhattan (mon mari travaillera près de Grand Central). Un détail important, nous avons un petit garçon de 2 ans et donc on cherche un coin sympa avec des parcs, des crèches ... pas trop cher et pas trop isolé pour que tant que je ne travaillerai pas je ne sois pas trop loin de toute vie humaine ... Bref, on a encore plein d'inquiétudes car pour l'instant, à part le job de mon mari et le visa, on n'est dans le flou (pas d'appart, pas d'assurance, pas de billet d'avion ...) Merci d'avance pour tes conseils !

Dolce 08/08/2007 18:33

Merci Laurence ! Oui je vais continuer a mitonner des petits plats dans ma nouvelle cuisine !

laurence 08/08/2007 17:42

avec du retard pour cause de vacances en espagne jusqu au 22 aout je vous souhaite a tous deux  PLEIN DE BONHEUR DANS VOTRE NOUVEL HOME SWEET HOME  !  ton appart a l air mimi comme tout et hum tu vas bien cuisiner dans cette jolie kitchen, non ?
 

Dolce 04/08/2007 17:28

Marchi :)

a l'ouest 04/08/2007 04:36

Pas de soucis alors, cool ;-)J'aime beaucoup ton nouveau nid, à propos!