Froid, superbowl, crêpes et ganache

Publié le par Dolce

Il fait froid. Il fait toujours froid. Il fait encore froid. Je renouvelle mes felicitations aux Canadiens et aux gens des pays nordiques qui reussissent a passer l'hiver sans grosse deprime, parce que je sais pas vous mais moi, en ce moment, quand la meteo nous annonce de la neige, ca commence a me miner le moral. Oui, c'est beau, les rues sont jolies couvertes de leur manteau blanc, et ca serait super si mon unique job consistait a sortir de chez moi pour prendre en photo le flocon parfait. En l'occurence, mon job a moi consiste a me deplacer a Manhattan puis a aller en rendez-vous, je vous assure qu'on a vu plus glamour que moi, debarquant avec mon bonnet rose fushia et mes bottes de neige chez Victoria's Secret par exemple. Ahem. Heureusement que les moments de honte sont vite passes parce que sinon je ne sais pas ce que je deviendrais !
Le week-end dernier a ete place sous le signe du coocooning. Thomas etant rentre vendredi soir (tard), samedi ca a ete grasse matinee puis atelier macarons (ca m'a quand meme occupee jusque tard dans l'apres midi. Ganaches au chocolat et au caramel au beurre sale (reussies, mortelles) et les coques. Les coques se sont toutes fiches de moi et ont decide de craqueler apres 5 ou 6 minutes de cuisson, bien que j'aie essaye de changer les reglages de mon four a peu pres 20 fois. Mais bon. En fermant les yeux, on ne voyait pas qu'ils etaient moches, et ni le palais ni la langue ne rechignent sur un macaron qui goute bon, avec la ganache qui va bien. Pas si horrible, donc, au final. Je sais aussi que je vous "dois" la recette des macarons, mais tant qu'il y a risque de coque moche, vous attendrez. Et toc.
Samedi soir, on a invite des amis a diner et on a tire les rois.
Voici la belle galette fait l'apres-midi meme :Premiere et derniere fois de l'annee puisqu'apres c'etait fevrier et donc triche... Coup de bol, j'ai ete couronnee reine et pour la paix des menages, c'est mon Thomas que j'ai promu prince consort.
Dimanche, re-glandouille et coocooning, et puis le soir, bien sur, comme a peu pres tous les habitants d'Amerique, on a regarde le superbowl, ze finale du football americain, mais contrairement a la majorite des telespectateurs, on s'est concentre sur les publicites pour delaisser le peu d'action. Et on a comme l'an dernier francise la soiree en faisant sauter quelques crepes avec un jour d'avance sur la chandeleur (au lieu de fried chicken wings ou encore de pizza molle, et encore pour ca, il fallait etre valeureux, car c'est un des jours ou il y a le plus d'attente pour commander et se faire livrer puisque tout le monde a la meme idee en meme temps). Eh bien les amis, les crepes, avec le reste de ganache au caramel, c'etait grandiose. Gros soupir d'envie et limite si en ecrivant je ne bave pas sur mon clavier. Je me retiens d'ailleurs uniquement parce que c'est pas tres glamour...
Et les bonnes nouvelles de la semaine, c'est que Thomas est rentre de Charlotte mercredi soir (note, au lieu de vendredi soir ou pas du tout), et en plus, hier c'etait la journee mondiale du Nutella. Que demander de plus ?

Publié dans La Dolce Vita

Commenter cet article

Stephanie 06/02/2009 21:16

Bah dis donc, ca patisse dur, chez toi !!Bravo !Bisous !

mike 06/02/2009 17:06

petit conseil de cuisinier as tu bien laisser reposer la pate à macaron avant de les passer four .ce'st le petit truc pour avoir belle forme lisse et bombée

aurelia 06/02/2009 15:07

salut,Voila plusieurs jours que dès que je rentre, je lis tes post et je rêve...lol!La vie américaine me fait littéralement rêvée...J'aimerais avoir ta chance et vivre à New-York (j'espère que mon rêve se réalisera...)Je me demandais une chose, quel est ton métier?Bon voila, si tu veux tu peux me répondre sur mon adresse mail!A+